• De retour!

    Booooonjour les addictes!!

     

    J'espère que vous avez passé de bonnes fêtes de fin d'année et que vous avez été gâtées! Je vous souhaite donc une bonne année 2011! De la réussite, la santé, l'amûûûûr et bien sûr, plein de trouvailles cosmétiques! Espèrons que nos amis Coréens, Japonais Taiwanais et Hong Kongais nous surprennent encore et toujours avec leur imagination sans borne!! Pour ma part, comme certaines le savent déjà, j'ai passé les fêtes en Afrique, au Gabon plus précisément. Et ce fut assez incroyable!! 

     

    Noël et jour de l'an sous...35 - 40°C, je vous laisse imaginer!!

     

    Montages.jpg

    En ville...

     

    Par où commencer? ça faisait 15 ans que je n'avais pas vu les membres de ma famille vivant en Afrique. Je voyais même certains d'entre eux pour la première fois. Aaahhh beaucoup d'émotion donc...

     

    J'ai aimé

     

    La Lufthansa. Hahaha ouais! On est parti avec cette compagnie (beaucoup moins chère qu'Air France). De Nice -> Francfort, Francfort -> Libreville. 

    ça avait pourtant mal commencé: Départ de Nice avec 2h de retard, car l'aéroport de Francfort était fermé à cause de la neige. Dire que la veille du départ j'avais dit à mon père qui s'inquiétait (à propos de la neige tout ça tout ça): "Nooooooooon, mais attends, les Allemands, c'est pas 5 cm de neige qui les perturbent hein!"

    Amis du cliché bonsoiiiiiiiiir!!

    J'avais tout faux. Parceque les Allemands, bah ils sont comme nous, 3 flocons et ils paniquent.

    Résultat, on se retrouve largués dans l'aéroport de Francfort sans savoir quoi faire (notre correspondance était partie sans nous. YOUHOUUUU!).

    BREF. Aprés 8 HEURES de queue en totale panique et avoir maudit l'Allemagne pour les 5 siècles à venir. Aprés avoir parlé anglais avec un FORT accent Français à des gens qui nous répondaient en Anglais avec un FORT accent Allemand ("Pulhease, wi dont want tou slipe on zeu FLOOR!! PLIZ ELP!", "Ya ya, dount wohrry, kikoololmdr"), nous avons réussi à changer nos billets. La Lufthansa nous a trouvé des places pour le lendemain, sur un vol...Air France. Mais LOL hein. De plus, ils nous ont payé l'hôtel, la bouffe et le taxi. En gros, ils ont raqué.

    Et sinon, mes 6h30 de vol sur Air France se sont résumé à dormir, manger, dormir, manger, dormir, manger, dormir, manger, dormir.

     

    L'accueil de la famille. Bon, alors je dois avoir 456798776654433455 cousins et cousines, 345678976544456722136599 oncles, grands-oncles, tantes, grandes tantes, c'était vraiment cool (et épuisant) de voir (presque) tout le monde! Spéciale dédicace à mes oncles, totalement hilarants avec (entres autres) leurs anecdotes sur les flics et militaires illettrés ou la corruption à base d'étiquette de bouteille de bière ou la sorcellerie (non ça en fait, c'était plutôt effrayant)...

     

    Les Chinois. Bon, tout le monde le sait, les Chinois investissent beaucoup en Afrique. Au-delà des problèmes sociaux et géo-politique que cela crée dans certaines zones, j'ai bien aimé la façon dont ces derniers s'intègrent (oooh le bon vieux cliché du Chinois qui s'intègre en silence). ça m'a fait marrer de voir leurs habitations ou commerces dans des quartiers où aucun "non-Gabonais" ou "non-Africain" ne penserait à s'aventurer. Bref, tout le contraire des "expats" Européens (et surtout Français. On en reparle.)

     

    La beauté du pays. Bordel, le Gabon est un pays extraordinaire! La ville, les plages, la forêt équatoriale, les parcs nationaux, il y en a pour tous les goûts. Bizarrement, ce potentiel touristique est trés mal exploité, voire méprisé par les autorités locales (exemple: les plages dégueulasses de Libreville). Mais bon, comment résister à la Pointe Denis, Lambaréné, le Cap Santa-Clara etc etc etc etc etc.................

     

    Les Gabonais. Bon, comme partout y'a des gens sympas et des cons hein. Mais globalement, la population est bien sympa, même si au premier abord, je les ai trouvé timides voire méfiants. Mais bon, on a fait des rencontres trés sympas notamment sur le bateau Libreville -> Port-Gentil, ou dans le minibus Lambaréné -> Libreville (Le chauffeur: "préparez vos papiers d'identité, il y a des barrages de police sur le trajet", un passager: "j'ai 10 000 francs CFA, c'est bon?", un autre passager: "Raaah MOUF! Je suis un un sac de farine!!!").

     

    Pictures.jpg

    En train de cramer (sans m'en rendre compte) sur le bateau Libreville -> Port-Gentil (4 - 5h de traversée) / les plages de Port-Gentil (sable blanc, eau turquoise pfffiou!) / les plages du Cap Santa-Clara (l'eau était incroyablement chaude).

     

    Pictures2.jpg

    La périphérie de Libreville/ A bord du bateau Onangue (fallait pas être claustro), remontant l'Ogoué fleuve traversant la forêt équatoriale / au resto "L'Epicurien" à Libreville, quartier Louis. Délicieux!!

     

    J'ai pas aimé:

     

    L'insécurité, le sentiment d'insécurité. Chaque pays y a droit. Faut dire qu'on m'en a raconté des vertes et des pas mûrs...

    - Le gardien de toilettes public qui se fait passer pour un flic en civil en charge de "la sécurité nationale" afin de nous intimider et nous sous-tirer de l'argent (une soit-disant "amende" pour avoir pris la tribune présidentielle en photo. On a rien payé, je lui ai gueulé dessus, faut pas m'emmerder pendant mes vacances hein. Mon père flippait "chuuuuuut calme-toi, on va finir au trouuuuu..."

    - Les flics ripoux et incompétents qui sous-tirent des "amendes" imaginaires, qui finissent bien sûr dans leurs poches (là, il faut réellement fermer sa bouche)...

    - Les regards insistants, surtout lorsque l'on est métisse, m'ont un peu stressé au début. En effet, rares sont les Européens ou "mi-Européens" à se mélanger avec la population. Du coup, à certains moment, j'avais l'impression d'être une martienne.

    - Mon oncle qui se fait agresser et voler dans sa voiture en rentrant du boulot...

     

    Les Expats Français. Sans vouloir généraliser, on a pu constater que certains, n'ont apparemment pas compris que l'ère coloniale était terminée. Se la péter parce qu'on a des domestiques payé 100€ voire moins par mois, c'est juste minable. 

     

    Les prix. Laissez tomber le cliché "je vais en Afrique tout est moins cher youpi". Libreville est une des villes les plus chère que j'ai eu à visiter. Une laitue à 8€, un pack de yaourts à 20€ hum wow, ok, direction le marché où je peux m'acheter 15 laitues pour 8€ hein...

     

    La nourriture Africaine. Raaaaaaaaaaah j'ai hooooooooonte! Mais entre elle et moi, ça n'a jamais collé. Disons que mon estomac ne supporte pas les plats en sauce hyper lourds et gras alors qu'il fait 40°C à l'ombre dehors. Pour moi c'est incompatible. (d'où ma recherche désèpérée de laitues).

     

    Bon, voilà, c'était loooooooong et brouillon désolée! Mais c'était histoire de marquer le coup! Et y'a plein de trucs à dire encore...Mais bon, allez, back to cosmetics!!!

     

    *Sasha*

    « Du côté de la Corée... la folie BB cream (Skin79 VIP Gold Collection Super BB)Du nouveau dans ma routine visage »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Mercredi 12 Janvier 2011 à 17:43
    Alors là je reconnais plein de choses dans ce que tu as raconté, moi la petite blanche partie habiter en Côte d'Ivoire depuis 6 ans!
    Pour ce qui est des plats en sauce je comprends: mais en Côte d'Ivoire il y a les poissons et poulets braisés; un délice!
    sinon pour les prix m'en parle pas. Dès que tu veux acheter un produit importer c'est l'horreur, enfin ça a l'air d'être moins cher qu'au Gabon cela dit... Ne parlons pas des produits de beauté, ou de make up! Du coup quand je rentre en France je fais mon stock ;)
    2
    Jeudi 13 Janvier 2011 à 18:26
    Les photos des plages sont juste magnifiques!!
    Tu as de la chance d'avoir été au soleil pendant que d'autres se battaient avec la neige (en parlant des autres, je parle bien entendu de moi lol)
    A bientôt ;)
    3
    Dimanche 16 Janvier 2011 à 19:34
    Ah non mais ce que je voulais dire c'est que je comprenais ton regard sur pas mal de choses! Sinon effectivement il y a peu de mélange. Mais ici pas de regard méchant ou de travers, tu peux aller où tu veux, faire ce que tu veux. En fait je trouve que finalement la séparation se fait plutôt entre les riches (français,ivoiriens, libanais...)et les pauvres...
    4
    fay le
    Vendredi 16 Septembre 2011 à 10:23
    bonsoir,

    tu as bien de la chance d'être partie sous le soleil car ici en France c'était neige mouillée surtout dans le nord

    Mais heureusement vite fait bien fait suis rentré à Nice ou a part de la pluie des fois il fait bien beau .

    Fay
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :