• Tiens, je ne l'ai pas fait exprès mais après le démaquillant/nettoyant de la marque Sud Coréenne Chica Y Chico la semaine dernière, on enchaîne avec un autre produit démaquillant (tout simple cette fois-ci) de la marque Japonaise Sana. Oui, parceque le démaquillage c'est IM-POR-TANT!!! :p

    La crème démaquillante au soja de Sana : une belle surprise !

     

    Ne me jugez paaaaaas mais il y a quelques mois, j'ai voulu lâcher mes huiles démaquillantes adorées pour passer aux baumes et aux crèmes démaquillantes. Ayant lu pas mal de revues sur différents baumes et sur le fait qu'il faille les associer à une mousseline pour bien les rincer, j'ai pris mes jambes à mon cou et je me suis plutôt tournée vers les textures crèmes qui se rincent à l'eau (et à la main).

    Cette petite lubie tombait bien puisque c'est à cette époque que j'ai remarqué chez SasaAdambeauty et Ichibankao la crème démaquillante de la gamme au soja Nameraka Onpo de la marque Japonaise Sana. Etant déjà ultra fan du nettoyant au Q10 de la même marque, je n'ai pas hésité un seul instant. 

    Alors que ses concurrentes Hada Labo et JuJu Cosmetics se concentre sur l'ingrédient hydratant par excellence : l'acide hyaluronique, Sana a décidé de faire du soja son ingrédient fétiche. En se démarquant, Sana est devenue une marque "drugstore" vraiment trés appréciée au Japon! L'enthousiasme à propos de sa gamme Nameraka Onpo (hydratante, nutritive, adaptée au peaux sensibles) lui a permis de vendre plus de 35 millions de produits là-bas (sans compter les autres gammes *O*). Voici donc mon verdict sur sa crème démaquillante! :D

     

    Packaging : 

    La crème démaquillante au soja de Sana : une belle surprise !

    L'énorme tube de crème démaquillante Nameraka Onpo contient 180ml de produit. C'est gigantesque vu la petite quantité de produit nécessaire à chaque utilisation. Le tube peut largement durer une année entière (bon évidemment tout dépend aussi des habitudes maquillages de chacune). A part ça, j'adore le look du tube, il a un côté presque "tradi". Sana met en avant sa "Japonaise attitude" et forcément j'aime beaucoup.

     

    La crème démaquillante au soja de Sana : une belle surprise ! 

    Un bouchon à clapet, pratique à refermer d'une seule main haha! Si si, c'est important! ;p Le produit sort facilement du tube, la crème est onctueuse...

     

    La crème démaquillante au soja de Sana : une belle surprise ! 

    Au dos du tube, des indications pour les massages lymphatiques. C'est cool mais perso, je préfère effectuer les massages lymphatiques sur ma peau propre (surtout si je dois aller jusque dans le cou!!!) avec un huile ou une crème dédiée à cette fonction. Avec la crème démaquillantes Sana, je masse "normalement" avec pour seul but : virer mon maquillage et les impuretés accumulées en surface pendant la journée.

     

    Description officielle : 

    "La crème Nameraka formulée à base d'isoflavones de soja est un produit démaquillant à la texture riche qui dissout le maquillage et élimine les impuretés. Grâce à ses propriétés hydratantes et nutritives, elle laisse la peau souple et peut être utilisée comme crème de massage."

     

    Utilisation : 

    Attention, "cleansing cream" qui se traduit en Français par "crème nettoyante" est un faux ami! En Asie, les cleansing creams sont bel et bien des crèmes démaquillantes. Pour retenir plus facilement, cleansing = démaquillage et washing = nettoyage.

    La cleansing cream de Sana, s'utilise quasiment comme une huile démaquillante :

    • Appliquer sur visage sec et à l'aide de main sèche, une noisette de produit,
    • Masser jusqu'à ce que la crème se transforme en huile, 
    • Poursuivre le démaquillage jusqu'à dissolution complète du maquillage,
    • Emulsionner le produit à l'aide d'un peu d'eau tiède,
    • Masser afin de "décoller" de la peau les impuretés et le maquillage (oui c'est à ça que sert l'émulsion des huiles et des crèmes, cela facilite le rinçage et laisse moins de résidus. C'est pour cela que rincer SANS émulsionner ne sert à rien...).
    • Rincer complètement le visage à l'eau tiède,
    • Poursuivre par le nettoyage.

     

    Type de peau : 

    Tous.

     

    Composition : 

    Elle est en Japonais sur le tube et le site Sana est une plaie à traduire mais, j'ai été un peu déçue car contrairement à ce que dit le site Ichibankao, la crème démaquillante Sana contient bel et bien de l'huile minérale. ça m'a un peu gonflé puisque mon achat a principalement été motivé par son absence dans la composition. SURPRISE!!!

    Alors il faut quand même que je vous précise mon point de vue sur l'huile minérale. Jusqu'à présent, et si je me souviens bien, je dois avouer que je n'ai jamais eu de problème de peau causé par l'huile minérale. Je pense que c'est surtout parceque je ne tente pas le diable (j'évite les produits type Bi-Oil, Baby Oil et compagnie, je nettoie toujours mon démaquillant...).

    En fait ce qui me gave avec l'huile minérale c'est que cet ingrédient n'apporte rien à la peau. Rien de rien. ça ne nourrit pas et ça hydrate encore moins (malgré ce que veulent nous faire croire Nivéa, Mixa, Bi-Oil et Jonhsons & Johnsons...). 

    Donc, non seulement ça ne m'apporte rien mais en plus elle pourrait  foutre le bordel sur ma peau si je ne fais pas attention.  donc voilà, quitte à choisir, je préfère éviter cet ingrédient.

    Pourtant, étant arrivée à la moitié du tube et n'ayant aucun signe de pourrissement de peau, j'ai mis de l'eau dans mon vin. Bon, c'est bien parceque c'est un démaquillant hein! Si c'était un sérum avec pour tout premier ingrédient de l'huile minérale, je l'aurai viré tout de suite (parceque ma peau me l'aurai fait payer de toute façon!!!).

    Voilà, pour faire court, ça dépend vraiment du type de produit et de sa fonction. Comme pour les silicones. Dans une protection solaire, je m'en fiche, dans un sérum ça me fait tiquer, vous voyez?

     

    Texture : 

    La crème démaquillante au soja de Sana : une belle surprise ! 

    Comme son nom l'indique c'est une crème. Elle est onctueuse, facile à étaler, à masser et se transforme en huile au fil des massages. C'est lorsqu'elle est changée en huile qu'elle effectue le gros du démaquillage.

     

    La crème démaquillante au soja de Sana : une belle surprise !

    Et hop! Encore un petit test avec quelques uns de mes produits de maquillage favoris :D Le blush Beautilicious, l'anti cerne Effacernes de Lancôme, la Cream Tint ultra rouge et ultra résistante de Sephora ((ノ◕ヮ◕)ノ*:・゚✧ j'adore ce rouge!!!!), le lip tint de Tony Moly et le mascara Shocking bidule de Yves Saint Laurent. Ce sont quasiment tous des produits super résistants, pas faciles à démaquiller.

     

    La crème démaquillante au soja de Sana : une belle surprise ! 

    J'aimerai bien faire ce teste grandeur nature, sur mon visage, mais comme je veux rester anonymouuuuus...Ce n'est pas possible. Le teste sur la main reste avant tout indicatif. ça donne un aperçu quoi.

     

    La crème démaquillante au soja de Sana : une belle surprise ! 

    Je masse et au fil des massages la crème a fondu et à commencé à dissoudre le maquillage. Le rouge de Sephora est, comme d'habitude, très coriace. Mais le plus important est de masser jusqu'à ce que la crème se transforme totalement en huile...

     

    La crème démaquillante au soja de Sana : une belle surprise !

    Une fois changé en huile, le vrai démaquillage peut commencer, les dernières traces de maquillages les plus coriaces sont finalement éliminées par cette texture huileuse. On émulsionne ensuite et le rinçage se fait facilement.

     

    La crème démaquillante au soja de Sana : une belle surprise ! 

    Au rinçage, la peau est nickelle. Plus de trace visible de maquillage. Il faut cependant nettoyer par la suite car vous le savez le démaquillage et le nettoyage sont 2 choses bien distinctes.

    De plus cette crème qui contient de l'huile minérale laisse un film sur la peau. La marque Mixa appelle ça un "film protecteur" (qui laisse l'illusion d'une peau lisse et hydratée) *face palm*

     

    Ce que j'en pense :

    Dans un premier temps, j'ai vraiment bien aimé cette crème démaquillante de chez Sana. Je n'ai absolument rien à dire de négatif sur son efficacité et son rapport qualité/prix. L'énorme tube de 180ml est capable de squatter les salles de bain pendant des mois et des mois entiers. La douceur et l'onctuosité de la texture en font un produit agréable à utiliser. Quelque soit l'intensité du maquillage, ou la résistance de ma protection solaire, je n'ai jamais eu à me plaindre d'un démaquillage tout naze ou d'une peau encrassée.

    Même si ce produit ressemble très fortement à un nettoyant, ça n'en n'est pas un et il faut bien évidemment nettoyer la peau après son utilisation. Je me répète, mais je n'ai pas envie de tenter le diable en laissant s'accumuler des films d'huile minérale sur ma peau. Ceux-ci, en plus de perturber l'absorption de mes autres produits de soins, finirait par encrasser mes pores ( = teint terne, points noirs, microkystes, boutons). Donc ouais, double-nettoyage foreveeeer!

    En ce qui me concerne, tant que je fais les choses en bonne et due forme, je n'ai a pas de quoi stresser sur l'huile minérale (dans un démaquillant, je précise). Surtout pour un produit à ce prix. En revanche, si cette crème démaquillante avait été plus chère, si la marque avait été plus "prestigieuse", cela aurait été une toute autre histoire (exemple Ménard, qui fait le même produit mais à un prix euuuh hummm, différent...) et m'aurait posé problème.

    Bizarrement, ce n'est pas la présence d'huile minérale qui m'empêchera de racheter cette crème démaquillante mais plutôt...sa texture! Oui vous ne rêvez pas. Je viens de dire que j'aime bien sa texture, et c'est vrai, la crème est agréable, mais j'ai du mal à comprendre l'intérêt d'un tel produit par rapport à une huile démaquillante...???

    Bah oui, puisqu'il faut que la crème se transforme en huile pour faire son boulot à 100%, autant directement utiliser une huile démaquillante non? Enfin, pour moi, fan des huiles démaquillantes, le choix est vite fait : les crèmes ne sont pas pour moi, je n'y vois aucun intérêt. Ce produit reste malgré tout un modèle d'efficacité et d'excellent rapport qualité/prix. Si vous souhaitez un démaquillant qui tiendra une bonne partie de l'année à vos côté, c'est le type de produit qu'il vous faut.

    Mais à efficacité égale, que ce soit un baume, une crème ou une huile, tout dépend des goûts de chacun finalement. Pour ma part, ce produit m'a fait prendre conscience que les huiles restent décidément mon type de démaquillant favori.

     

    *Sasha*

    Pin It

    17 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires