• Tout d'abord, veuillez m'excuser pour l'irrégularité de mes publications :/ Et pour ne rien arranger, mon ordinateur est en train de rendre l'âme...Aussi, pour la même raison, je voudrais m'excuser auprès de mes blogocopines chez qui je n'ai plus commenté depuis des mois. Soyez en sûres, je vous lis toujours assidûment !!! <3 <3 <3

    Aujourd'hui je vais vous parler du baume démaquillant fondant de la prestigieuse marque Sud Coréenne, The History of Whoo. J'avais, pendant plusieurs mois abandonné l'idée d'écrire une revue à son sujet après avoir appris l'arrêt de sa production. En effet, ce baume démaquillant a apparemment été discontinué par la marque...mais vu qu'on peut encore le trouver sur le net, je me suis dit qu'il méritait sa revue.

    The History of Whoo - Le baume démaquillant Gong Jinhyang

     

    Je le répète assez souvent, je suis vraiment adepte des huiles démaquillantes. A chaque fois que je teste un autre type de produit, j'ai juste hâte de revenir à mes huiles chéries. Cela dit, je suis toujours partante pour tester autre chose. 

    The History of Whoo est une marque Sud Coréenne lancée en 2003. "Whoo" qui se traduit par impératrice donne une indication sur le positionnement de la marque : le haut de gamme. Ainsi, en plus de ses produits formulés à base de recettes médicinales ancestrales, la marque impressionne par ses packagings tous plus beaux les uns que les autres.

    The History of Whoo - Le baume démaquillant Gong Jinhyang

    J'ai choisi le baume démaquillant parceque cela me permettait ENFIN de tester The History of Whoo sans me ruiner. En effet, les démaquillants et nettoyants de la marque sont plutôt en "entrée de gamme" par rapport au reste de produits. Aussi, le concept de baume huileux fondant aux herbes médicinales et aux vertus relaxantes ne pouvait que m'intriguer.

     

    Packaging : 

    The History of Whoo - Le baume démaquillant Gong Jinhyang

    L'emballage, assez imposant, à la fois simple et classe. On y retrouve le pot de démaquillant mais aussi une spatule, que j'ai oublié de prendre en photo :p

     

    The History of Whoo - Le baume démaquillant Gong Jinhyang

    The History of Whoo, joue le jeu du luxe à fond...En apparence. J'ai été assez déçue de constater que le pot de ce démaquillant n'est que plastique, plastique, plastique! Je m'attendais à un contenant en verre. Enfin, bref, ce n'est pas super grave et surtout, je pense que c'est grâce à cela que ce produit reste vendu à un prix raisonnable...pour les autres soins de la marques, c'est une toute autre histoire hein...

     

    The History of Whoo - Le baume démaquillant Gong Jinhyang

    J'ai complètement oublié de prendre une photo AVANT d'entamer le démaquillant mais sachez que le pot est rempli à ras bord et contient 100ml de baume. C'est un produit qui dure DES MOIS ET DES MOIS !

     

    Description officielle / Propriétés : 

    "Ce démaquillant tout-en-un est un baume solide qui se transforme immédiatement au contact de la peau en une huile légère et apaisante. Ce produit extra doux contient de l'huile de Grémil pourpre (kessecé?!???) qui purifie et élimine le maquillage sans effort ni laisser de résidus gras. Sa texture soyeuse délivre un agréable parfum infusé aux propriétés relaxante."

     

    Utilisation :

    D'après le mode d'emploi, il y a deux façon d'utiliser le baume huileux Gong Jinhyang : 

    • Démaquillant/nettoyant. Vous combiner votre démaquillage ET nettoyage avec ce seul produit. J'avoue que...pourquoi pas? Il est vraiment efficace en tant que démaquillant et ne laisse aucun résidus (visible). Perso, je ne suis pas fan de cette méthode (question de goût...et de peau). 

     

    • Démaquillant (suivi d'un nettoyant évidemment). Le double nettoyage classique que (presque) tout le monde connaît. Un démaquillant gras qui va débarrasser la peau du maquillage, protection solaire, impuretés, sébum, pollution...suivi d'un vrai nettoyage de peau. Pour moi, le démaquillage élimine la saleté en surface mais ne nettoie pas vraiment la peau.

     

    Enfin bref, comme je l'ai dit, c'est une question de goûts. Il est vrai que parmi tous les démaquillants que j'ai eu a testé, le baume Gong Jinhyang est l'un qui se rince le mieux et qui laisse la peau ultra nette. The History of Whoo, ne nous a pas pondu des conneries du genre : "HEY TROP COOL! Notre démaquillant vous laisse un voile protecteur sur la peau!" LOLOLOLOL, j'attends toujours qu'on m'explique l'intérêt d'un voile protecteur AVANT l'application du moindre soin....................???????????

    Bref.

    Concernant la pratique, c'est très simple. Bien que ce soit un baume, il s'utilise exactement comme une huile démaquillante. Comme je vous l'ai dit plus haut, la marque fournit une spatule et je vous conseille vivement de l'utiliser pour prélever le baume dans le pot. En effet, la texture fond quasi instantanément au contact de la peau du coup, ça peut vite devenir le bordel si on y met ses doigts dedans. 

    The History of Whoo - Le baume démaquillant Gong Jinhyang

    • On masse délicatement le produit sur peau SECHE afin de dissoudre le maquillage/protection solaire/sébum/impuretés/pollution accumulés durant la journée. Personnellement, j'aimais faire légèrement fondre le baume dans mes mains avant de l'appliquer sur le visage.

     

    The History of Whoo - Le baume démaquillant Gong Jinhyang

    • Comme décrit par la marque, le baume Gong Jinhyang possède une odeur aromatique hyper agréable! Moi qui généralement me fiche éperdument des parfums/odeurs de mes cosmétiques, j'ai tout de même vraiment apprécié celle ce produit. Un vrai plaisir!!! The History of Whoo dit vrai, c'est un parfum enveloppant (sans être trop fort) qui invite à la relaxation.

     

    The History of Whoo - Le baume démaquillant Gong Jinhyang

    • Après quelques secondes de massages, le maquillage est déjà quasiment éliminé dans sa totalité. C'est une des choses que j'ai adoré avec ce produit. Pas besoin de masser longtemps pour faire fondre la texture et dissoudre le maquillage. 

     

    The History of Whoo - Le baume démaquillant Gong Jinhyang

    • Le baume Gong Jinhyang va droit au but! En général, même si j'ai l'impression d'avoir tout éliminé en quelques secondes, je masse pendant une minute pleine pour être sûre d'éliminer mon maquillage mais SURTOUT ma protection solaire (car je vous le rappelle, une vraie bonne protection solaire ne s'élimine pas seulement avec un nettoyage à l'eau...encore moins avec une lotion...il faut la "démaquiller").

     

    The History of Whoo - Le baume démaquillant Gong Jinhyang

    • Une fois le maquillage complètement dé-sin-té-gré, j'émulsionne avec un peau d'eau tiède. Je masse de nouveau tout mon visage pendant quelques secondes pour "emprisonner" et "décoller" les impuretés afin de faciliter le rinçage et minimiser les résidus. Etape importante, n'oubliez jamais d'émulsionner vos huile/baumes. Ce produit qui ne pique pas les yeux, se rince extrêmement bien, laisse la peau nette sans aucun résidus gras. 

     

    Type de peau : 

    TOUS! Franchement, je ne vois aucune objection concernant ce produit. Il est d'une très grande douceur et ne peut qu'être apprécié de tous les type de peau. Les démaquillants gras sont parfaitement adaptés à TOUS les type de peau donc, chères peaux grasses, allez-y sans craintes.

     

    The History of Whoo - Le baume démaquillant Gong Jinhyang

     

    Ce que j'en pense : 

    The History of Whoo est pour l'instant à la hauteur de sa réputation. Le baume Gong Jinhyang est clairement un produit de qualité sur qui l'on peut compter. Il fait parti de ces produits "valeurs sûres" qui tiennent leurs promesses de A à Z. Le genre de produit qui ne fait pas galérer quelque soit la quantité de maquillage/pollution/protection solaire accumulée sur le visage.

    Le baume Gong Jinhyang est un démaquillant qui fait son job parfaitement et sans effort. Franchement, à part le pot en plastique, je n'ai aucun points négatifs à mentionner sur ce produit. Pourtant vous savez comme je peux être chiante parfois.

    Comme dit plus haut, j'ai apprécié me démaquiller avec ce baume grâce à sa redoutable efficacité mais aussi son agréable texture fondante différente de certains autres baumes que l'on doit masser, masser, MASSER avant d'arriver à les faire fondre. Non, avec le baume The Whoo, la texture fond et se transforme en huile dés l'entrée en contact avec la peau. 

    Pour tout vous dire, j'évalue surtout mes démaquillants dans leur capacité à éliminer ma protection solaire Japonaise ultra résistante. S'ils en viennent totalement à bout, je sais que je tiens là un produit de bonne qualité. Parcequ'en fait, je me maquille peu : mascara, anti cerne, blush. Et occasionnellement, du fond de teint minéral et un rouge à lèvre matte...Donc bon, n'étant pas une make up addicte, j'évalue mes démaquillant différemment. Mais vous l'avez compris, si ma protection solaire y passe, tout y passe!

    Aussi, pour en revenir aux propriétés relaxantes, je vous avoue qu'au début, je n'y croyais pas. Vous savez, c'est comme ces marques qui, dans leur pub, parlent sans cesse de "bien-être" bla bla bla...Et puis, chaque soir pendant le démaquillage, je me surprenais à masser un peu plus longtemps que d'habitude...inconsciemment, j'essayais de prolonger de moment que je trouvais vraiment agréable.

    Donc ouais, que du positif concernant ce baume Gong Jinhyang de The History of Whoo que l'on peut encore trouver sur Amazon, Ebay (je suis une fidèle du vendeur Hanhwa2030 pour les marques "haut de gamme"), Testerkorea et W2Beauty à des prix assez hummm, variables. Si vous être fan des marques haut de gamme qui ne se foutent pas de la gueule du monde, dépêchez-vous de tester ce démaquillant avant qu'il ne disparaisse totalement.

    Pour vous dire à quel point je l'ai adoré : entre l'huile de la même marque et le baume, je préfère largement le baume! C'est une grande première pour moi qui suit une inconditionnelle des huiles démaquillantes. On reparlera de l'huile prochainement (très bon produit également, ne me méprenez pas!).

     

    *Sasha* 

    Pin It

    16 commentaires
  • Parmi les dupes de la Tosowoong : beaucoup d'appelés mais très peu d'élus. C'est pour cela que j'ai toujours mis en avant la "vraie", celle qui réuni toutes les qualités qui font d'elle ce qu'elle est. Cependant, parmi la tendance des brosses toutes douces, Coringco ne s'est pas contenté de copier. Cette petite marque Sud Coréenne a fait le pari de l'innovation en remplaçant les poils en taklon par des poils en soie, pour encore plus de douceur !

    Plus douce que la Tosowoong ?! La brosse aux poils de soie par Coringco !

     

    A vraie dire, la Tosowoong est elle même le dupe d'une brosse sortie quelques mois plus tôt chez la marque Sud Coréenne Sidmool. Cependant, dans le match Sidmool contre Tosowoong, c'est cette dernière qui est ressortie gagnante il y a plus de 2 ans désormais. En effet, son manche en plastique anti-bactérien et ses 310000 poils en taklon ont relégué au rang de faire valoir l'originale au manche en bois de Sidmool.

    Depuis, les dupes se succèdent...Et pour reprendre une expression bien connue, la Tosowoong a souvent été imitée mais jamais égalée. C'est pour cela que depuis 2 ans je ne me suis toujours pas séparée d'elle. Eh oui, 2 ans et toujours pas un seul poil de perdu, pas une seule moisissure, RIEN! Pour moi, la Tosowoong est au dessus du lot et mérite sa réputation.

    Du coup pour tout vous dire, lorsque le site Peaux d'Anges ma proposé de tester sa brosse chouchoute, je n'ai pas été impressionnée par ce que pensais être un énième dupe. Jusqu'à ce que je me rende compte que Coringco a fait le pari de l'innovation plutôt que de bêtement copier et prier pour les beauty addictes remarque sa brosse parmi tant d'autres. 

    Cette marque Coréenne a pris son courage à deux mains et a voulu défier Tosowoong sur le terrain de la douceur. Coringco s'est décidé produire une brosse encore plus douce mais tout aussi efficace que sa concurrente. Pari réussi !?

    Plus douce que la Tosowoong ?! La brosse aux poils de soie par Coringco !

     

    Packaging / Design :   

    Plus douce que la Tosowoong ?! La brosse aux poils de soie par Coringco !

    Livrée dans une petite boite rose, la brosse Coc Peach de Coringco est elle aussi toute rose et en forme de coeur (awww!). Elle possède un cordon hyper pratique qui permet de suspendre et laisser sécher la brosse sans se prendre la tête (d'autant plus qu'un crochet est fourni).

     

    Plus douce que la Tosowoong ?! La brosse aux poils de soie par Coringco !

    Contrairement aux manches en bois, son manche en plastique anti bactérien garantit une utilisation sereine, sans craindre l'apparence de moisissures ou de déformations dues à l'humidité. Petit bémol, comme toutes les autres marques de brosses, Coringco n'a pas pensé aux gauchers :p mais on est habitués de toute façon *boude*

     

    Plus douce que la Tosowoong ?! La brosse aux poils de soie par Coringco !

    La Coc Peach possède 320000 poils (soit 10000 de plus que la Tosowoong) non pas en taklon mais en soie, d'un diamètre ultra fin de 0,045mm (45 microns), ce qui la rend plus dense, plus souple et plus douce que sa concurrente la plus sérieuse. Vous pouvez d'ailleurs constater le plus grand diamètre de la CoC Peach comparé à la Tosowoong.

     

    Plus douce que la Tosowoong ?! La brosse aux poils de soie par Coringco !

    Plus douce que la Tosowoong ?! La brosse aux poils de soie par Coringco !

    Petits trucs en plus : la Coc Peach est livrée avec un crochet ventouse et un mini pinceau anti points noirs pour une action ciblée (sur le nez). :D

     

    Description officielle : 

    Plus douce que la Tosowoong ?! La brosse aux poils de soie par Coringco !

    "La brosse Coc Peach possède 320000 poils de soie, d'un diamètre de 0,045mm, plus fins que des cheveux afin d'éliminer visiblement les impuretés logées profondément dans les pores, l'accumulation de cellules mortes et les points noirs."

     

    Type de peau : 

    La brosse Coc Peach convient à tous les types de peau et particulièrement celles ayant un renouvellement cellulaire qui fonctionne au ralenti : peaux au grain irrégulier/granuleux, terne et encrassé (point noir etc...).

    Bien sûr, n'oubliez pas d'adapter votre utilisation à votre type de peau et à sa condition. Certaines pourront l'utiliser tous les soirs sans problème et d'autres se contenteront largement d'une ou deux utilisation par semaine.

    Enfin, évitez tous type de brosse/accessoires (même les disques de cotons!) en cas d'acné enflammé et de peau irritée.

     

    Utilisation : 

    Plus douce que la Tosowoong ?! La brosse aux poils de soie par Coringco !

    • Humidifier son visage et la brosse,

    Plus douce que la Tosowoong ?! La brosse aux poils de soie par Coringco !

    • Appliquer une noisette de nettoyant sur les poils,

    Plus douce que la Tosowoong ?! La brosse aux poils de soie par Coringco !

    • Emulsionner,
    • Nettoyer son visage (et son cou) par mouvements circulaires,
    • Rincer son visage et la brosse à l'eau claire,
    • Poursuivre par sa routine visage.

    Quelques précisions :

    • Pas la peine d'appuyer et se poncer le visage avec la brosse. C'est bien du visage qu'il s'agit, on n'est pas en train de récurer une casserole. Elle se suffit à elle même, pas besoin d'en faire trop (pareil pour les konjacs et autres accessoires de nettoyage...).

     

    • Je persiste et je signe, les brosses de ce type sont avant tout développées pour être associées à des nettoyants CREMEUX. Les gels, savons et autres ne produisent pas de mousse assez compactes et ne glissent pas assez bien sur la peau. Les crèmes elles, "gonflent" entre les poils et créent un matelas de mousse qui vous permet de profiter à 100% du potentiel de la brosse.

     

    • N'oubliez pas de bien rincer votre brosse après chaque utilisation. Et une fois par semaine, un nettoyage au savon suffit pour l'assainir (pas besoin de la faire bouillir ou autre torture du genre).

      

    Plus douce que la Tosowoong ?! La brosse aux poils de soie par Coringco !

     

    Ce que j'en pense : 

    Plus douce que la Tosowoong ?! La brosse aux poils de soie par Coringco !

    Pour moi c'est très clair, avec sa brosse CoC Peach, Coringco a réussi le pari de l'innovation et je peux affirmer que l'élève a bel et bien dépassé le maître Tosowoong. Cela fait un immense bien à ce "secteur" saturé de dupes plus ou moins efficaces.

    Honnêtement, je n'ai aucun souci avec la Tosowoong, j'en suis vraiment satisfaite, je l'utilise depuis 2 ans, ma peau l'adore et je n'étais pas spécialement à la recherche d'une brosse plus douce. Mais depuis que j'ai introduit la Coc Peach dans ma routine, je dois avouer que j'ai mis la Toso au placard. 

    La Coc Peach est significativement plus douce que la Toso (qui est déjà ultra douce, vous l'avez compris), du coup je ne me vois pas revenir en arrière. La Coc Peach me permet d'entretenir ma peau, la lisser et maintenir un éclat sans défaut. Etant mixte, elle a tendance à s'encrasser facilement et la brosse accompagnée d'un bon nettoyant crémeux fait son job à la perfection.

    Attention, je n'essaie pas d'opposer ces deux brosses ou de dire que la Toso est naze. Je crois fermement que même si elles se ressemblent beaucoup, ces deux brosses sont finalement différentes et peuvent chacune convenir à tous le monde selon les goûts, types et conditions de la peau.

    J'utilise la brosse Coringco tous les soirs, soit une fois par jour. Je trouve que cela est largement suffisant. Deux fois par jour serait beaucoup trop. Même si elle est ultra douce, je ne ressens vraiment pas le besoin de l'utiliser le matin. D'ailleurs, il vaut mieux de manière général éviter toute exfoliation (même super douce) le matin.

    Aussi, j'insiste vraiment, que vous soyez fan de la Tosowoong, de ses dupes ou de la Coc Peach, les nettoyants crémeux sont absolument topissimes avec ces accessoires. Leurs textures sont totalement adaptés à ce type de nettoyage à la fois efficace et super doux.

    A titre d'exemple, j'ai essayé mon nettoyant Jovees avec la brosse Coc Peach et la texture gel ne glisse pas sur ma peau comme pourrai le faire une crème nettoyante. Du coup, le nettoyage est un peu plus laborieux et moins agréable. Donc je le dis et je le répète, pour profiter des bienfaits de la bosse, rien ne vaut un bon nettoyant crémeux made in Asia. Bon, après, vous faites ce que vous voulez hein...

    Bref, comme je l'ai dit plusieurs fois, la CoC Peach est BIEN PLUS qu'un simple dupe, cette brosse a réussi le pari de se démarquer de la concurrence grâce à ses poils d'une douceur incomparable.

    J'adore les marques qui innovent et qui savent prendre des risques au lieu de se laisser porter par le flot confortable "des dupes du dupe des dupes du dupe". Un grand coup de chapeau à Coringco!

    *Sasha* 

    Pin It

    20 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires